Championnat de France Junior Cyclocross : dur dur pour la U19 Racing Team

Retour sur les Championnats de France de Cyclocross junior 2013.

Clément Russo, le Rhônalpin de Charvieux Chavagnieu, remporte le titre de Champion de France devant Léo Vincent (Franche Comté) et Yann Gras (Lorraine). Bravo aux 62 juniors qui ont pris le départ de ces championnats à Nommay. Récit.

Mathieu Morichon : la jour a oublié !

mathieu morichon championnat de france cyclocross junior 2013 nommay

Tout était parfait jusqu’à présent. Mathieu avait cette semaine bien préparé son affaire, en forme et la tête bien reposée en étant en stage en entreprise. Vélos contrôlés et révisés complètement, séances de kiné pour bien préparer le corps… Tout devait être parfait jusqu’à 2 heures avant le départ. Alors que Mathieu était en train de faire un ultime tour de reconnaissance du parcours, il casse une patte de dérailleur sur son 2nd vélo. Pas de panique, les mécanos du comité du Limousin lui changent immédiatement celle ci et le vélo est de nouveau opérationnel. A ce moment là, Mathieu ne pouvait imaginer que ce petit soucis allait en devenir un gros durant son championnat. Sur la ligne de départ, Mathieu comme les autres coureurs plaisantent entre eux, prêt à en découdre mais dans une bonne ambiance. Le départ est donné et Mathieu réalise un superbe “start” en prenant quelques mètres d’avance sur le peloton composé de 62 coureurs. Premier virage et accrochage de Mathieu dans les balustrades. Aie ! Il repart et se bat pour revenir. Pas de bol, a mi course, il casse une patte de dérailleur à nouveau. Jamais cela ne lui est arrivé avec ces vélos cette saison – et d’ailleurs jamais avec les frères Doubey les années précédentes. Incompréhension. Il repart avec son second vélo en faisant le yoyo pour revenir. Jamais 2 sans 3. Voilà de nouveau une nouvelle casse sur son 2nd vélo. Plus de vélo, il enfourche pour le dernier tour le vélo de dépannage de Victor Tournieroux, son copain du Pôle de Gueret. Au courage et avec la seule envie de finir ce “maudit” championnat, Mathieu termine à la 22ème place. Rageant. Au delà de ce triste résultat qui ne reflète pas le talent de Mathieu, c’est sa force de combativité qui est salué et son abnégation contre les éléments. Chapeau et respect.

Teddy Rascle : boosté par la 3ème place de Sandy Dujardin.

Notre Rhônalpin est fier de son champion de France, son copain du Pôle de St Etienne, Clément Russo. La complicité entre les deux hommes n’est plus à démontrer. Teddy parle de Clément, de  “son leader” avec respect et admiration. Teddy, boosté par la 3ème place de son demi frère Sandy Dujardin chez les cadets a voulu l’imiter. Il réalise un beau championnat pour sa première année. Dés le premier tour, il prend les devants et se retrouve seul en tête sur les deux premiers tours.  Il se bat face aux favoris qui reviennent sur lui. Il s’accroche notre Teddy et termine à une très belle et prometteuse 21ème place. L’an prochain, il n’aura plus “son leader” avec lui dans la même catégorie… Il faudra alors défendre la succession de ce maillot chez les juniors et les Rhônalpins pourront compter sur le dynamisme de Teddy.

Raphaël Gay limite la casse.

raphael gay championnat de france cyclocross junior 2013

Habitué à faire des starts de folie lors des manches du Challenge National, Raphaël, junior 2 de Creuse Oxygène, ne gardera pas forcément un grand souvenir de ce championnat de France. Après un départ moyen, Raphaël n’arrive pas à prendre le bon wagon de la tête de course et se situe autour de la 5ème place. Une chute a mi parcours le relègue plus loin. Difficile de repartir quand dans la tête ça décroche. Pourtant, Raphaël s’accroche et se bat pour termine dans le TOP 10, à la 8ème place. Le sport est fait de réussites et de défaites, d’apprentissage et de travail. Raphaël a devant lui maintenant une belle saison de VTT, lui qui a déjà connu l’Equipe de France l’an dernier.

Anthony Kuentz : prise d’expérience

anthony kuentz championnat de france de cyclocross 2013

Champion de France chez les cadets l’an dernier, Anthony, a cette saison du se remettre en cause pour mieux se relancer. Difficile de porter le maillot de champion de France quand on est jeune. Se remettre au travail et faire table rase du passé pour mieux progresser tels ont été les choix d’Anthony. Sur un parcours qui ne lui est pas spécifiquement favorable, Anthony s’est accroché dés le départ à bien faire et tenir bon. Il termine à la 23ème place.

Maxime Dérouint : l’accrochage de trop

maxime dérouint championnat de france junior cyclocross 2013

Pas de bol pour le champion des Pays de Loire qui cumul les soucis ces derniers temps. Après avoir cassé l’un de ses cadres en course le week end précédent, Maxime se fait accrocher en course au dernier virage. Il termine à pied. Gros coup au moral. Mais le jeune junior 1 du club de Chateaubriant relativise pour penser déjà à l’an prochain. Il termine à la 40ème place.

Léo Dulin : pour le plaisir avant tout !

léo dulin championnat de france de cyclocross junior 2013

Le champion d’Auvergne junior venait à Nommay sans aucunes pressions. Parant sur l’avant dernière ligne, l’auvergnat savait que ses chances d’être devant étaient bien minces. Le plaisir avant tout pour ce passionné de cyclocross était son maitre mot. Il termine à la 56ème place sur l’exigeant parcours de Nommay.