Maxence Place : "Quand j'étais petit je jouais au Tour de France dans ma rue"

 

Aujourd’hui avec nous le deuxième Belge de l’équipe, le Namurois Maxence Place Junior 1 du team licencié au Sprint 2000 Charleroi. Il nous raconte ses débuts : “J’ai commencé le vélo à l’âge de 12 ans en aspirant (équivalent de minime en Belgique). Avant j’ai fait du foot et du tennis mais j’ai toujours aimé le vélo. Quand j’étais petit, je jouais au Tour de France dans ma rue et je m’imaginais des scénarios. Je faisais même des classements et tout. C’était marrant. Je regardais aussi les grandes courses de vélo à la télé. Un jour, j’ai demandé à mon père de m’inscrire dans un club. Mais en fait, il ne savait pas que le cyclisme existait pour les garçons de mon âge. Il pensait qu’il n’y avait que les adultes au vélo. Après, il m’a inscrit au Sprint 2000 Charleroi. Au début, je ne faisais que du VTT puis par la suite je me suis mis à la route.”

Des objectifs très précis

Maxence est arrivé dans l’équipe grâce à un message Facebook. “Je connaissais plus ou moins la team. J’avais un ami qui m’en parlait souvent mais vu que j’étais en cadet je pensais que ça ne me concernait pas. Par la suite, un anglais que j’avais en ami sur Facebook m’a envoyé le lien de candidature. Et puis j’ai rempli le dossier, j’ai passé les tests et j’ai été pris, c’est génial.” L’année prochaine, l’objectif est de pouvoir exprimer ses qualités de grimpeur à l’international. “J’espère tout d’abord que la saison aura lieu normalement parce que l’année dernière je n’ai pas pu m’exprimer pleinement. J’ai en effet fait beaucoup de kermesse. En terme d’objectif, je veux m’affirmer en tant que grimpeur, avec dans un coin de la tête des courses comme l’Ain Bugey Valromey Tour et les championnats d’Europe dans le Trentin avec un parcours difficile.” 

Une place importante pour les études

Quant aux études, elles prennent une place importante dans l’emploi du temps de Maxence, “Je suis dans une école réputée élitiste où j’effectue une classe poussée science donc j’ai beaucoup de travail à la maison. Et avec le vélo, cela ne me laisse pas beaucoup de répit. Il faut donc bien gérer son temps. Après le lycée j’aimerai bien faire des études dans le biomédical pour après faire de la recherche.” Entre le vélo et l’école, Maxence arrive quand même à trouver un peu de temps pour une autre de ses passions. “Je suis un fan de Formule 1. Mon amour de toujours c’est Vettel. J’adore ce sport car il y a des ressemblances avec le vélo. Il faut toujours aller chercher ce petit détail qui fera gagner quelques secondes.” 

Une identification à Chris Froome

À part ça, Maxence est fan de Chris Froome. “Je m’identifie à lui car j’ai les mêmes caractéristiques que lui, grimpeur et bon au chrono. Il a un super palmarès, il fait partie des coureurs qui ont gagné les trois grands Tour avec 4 victoires sur le Tour de France. J’espère qu’il reviendra à son meilleur niveau pour gagner le 5ème.” Et la course de ses rêves est le giro, “Cette course est spéciale. Le parcours y est très dur. Ma grand mère est Italienne et c’est donc le choix du cœur. En plus ça change un peu, les autres coureurs préfèrent Paris Roubaix ou le Tour de France.”