Les coureurs sont prêts pour les prochaines compétitions estivales

Du 21 au 26 juin nous étions en stage à Pressins, en Isère, avec l’ensemble des coureurs de notre effectif 2021. Cela marquait le 3ème grand rassemblement de l’année après nos stages de Février et de Mai. L’objectif était de se préparer au mieux pour les prochaines compétitions estivales. David Giraud, l’un des coachs présents sur le stage, revient en détails sur cette semaine d’entrainement.

From June 21st to June 26th, we made a training camp in Pressins in Isère avec the entire riders of the team 2021. It was the third meeting of the year after our training camp in February and in May. David Giraud, one of the trainer, made a summary of this week of training.

Un début de stage en douceur

Le début de stage est relativement calme car plusieurs coureurs ont couru la veille. Le premier jour, nous effectuons tout d’abord une première séance roulante de 115km depuis Bourgoin Jallieu en direction de notre lieu de stage. Nous en profitons également pour reconnaitre les 50 derniers kilomètres de la 2nde étape de l’Ain Bugey Valromey Tour. C’est une épreuve sur laquelle nous serons en effet présents du 10 au 14 Juillet prochain. Les coureurs qui n’ont pas couru durant le weekend effectuent quelques sprints courts en confrontation durant cette séance. Elle se termine également à vive allure avec un beau travail de relais tournants improvisé par les coureurs.

The start of the stage was quite calm because some riders raced the day before. The first day, we made a first speedy day with 115km from Bourgoin Jallieu to the place of place of the training camp. We took the opportunity to recognize the last 50 kilometers of the 2nd stage of the Ain Bugey Valromey Tour, a race we will participate on July, from 10 to 14. The riders who raced during the week-end did several sprint during the training. It ended with turning relays improvised by the riders.

Les coureurs de la Valli Del Soligo de retour

Pendant ce temps là, les coureurs ayant couru en Italie sur la Valli Del Soligo samedi et dimanche, sont sur le retour. Ils en ont en effet profité pour reconnaitre les Championnats d’Europe route et contre-la-montre qui auront lieu à Trento en septembre prochain. Tout le monde se rejoint le soir pour le diner. Nous en profitons également pour fêter les 2 victoires obtenues en Italie sur le chrono par équipe et par Romain, bien aidé par le collectif, sur l’épreuve du dimanche. Le briefing du stage se fait alors dans la bonne humeur. Tout le monde est heureux de se retrouver.

During that time, riders who raced in Italy on Saturday and Sunday, are arrived. They made the recon of the European Championship (road and ITT) which will take place in Trento in September. Everyone is here and we can celebrate the 2 victories won in Italy with the TTT and with Romain on Sunday. Everyone is happy to be together and to really start the training camp.

La pluie vient contrecarrer les plans

La matinée pluvieuse du mardi nous permet tout d’abord de préparer et nettoyer le matériel. Ensuite, nous réalisons un petit travail de groupe pour analyser les courses à venir. L’après-midi, nos coureurs réalisent une séance courte en endurance pour reprendre le coup de pédale en montagne. Au programme, 1700m de dénivelé positif en 85km avec les cols des Milles Martyrs, de la Cluse et des Egaux au dessus de Chambéry. Des routes qu’emprunteront en effet les coureurs du Tour de France la semaine prochaine (lors de la 10ème étape, entre Albertville et Valence). Les coureurs ayant couru en Italie le week-end précédant bénéficient cependant d’un léger aménagement. Ils ne réalisent que les 60 derniers kilomètres de ce beau parcours montagneux. Le groupe rentre ainsi avec 3h de vélo quelques minutes avant un violent orage.

We start with rain on Tuesday which enable the riders to work on the next races. In the afternoon, they ride a short one to get them used to the mountains. They made 85km with 1700 m of elevation gain with the climbs of Milles Martys, de la Cluse and des Egaux above Chambery. They took the same roads as the riders of le Tour de France (10th stage between Albertville and Valence). The riders who raced in Italy the last week-end made 60km. We’re back just before a strong storm.

Une journée contre-la-montre

Le 3ème jour, mercredi, est une grosse journée en terme d’organisation. Au programme, une simulation contre-la-montre en conditions réelles. Les coureurs se rendent tout d’abord au départ de manière autonome, en plusieurs vagues. Mais le parcours du contre-la-montre est difficile (10,6km à 1,7% de moyenne). Les objectifs sont de tester un protocole d’échauffement sur HT, de prendre de l’expérience en condition “course” et de repartir avec quelques données de puissance. Elles serviront en effet à travailler spécifiquement pour progresser dans la discipline.

The third day is a big and complex day. Riders made a ITT in the real conditions of race with a hard road of10,6km with 1,7% of average. The goal is to train with a specific warm-up, to take an experience in “race” conditions and to have some power data.

Pendant ce temps là, les coureurs sélectionnés pour participer au stage de l’équipe de France la semaine suivante réalisent une petite séance foncière de 85km. Pendant cette sortie, ils reconnaissent également les principales difficultés de la première étape de l’Ain Bugey Valromey Tour. L’après-midi est à la carte. Pendant que certains révisent leurs cours en vue des dernières épreuves du bac, 4 courageux effectuent la sortie vallonnée de 1h45 et 55km autour du col roulant des Milles Martyrs. Le soir, tout le monde souhaite se retrouver autour du match de l’équipe de France de football qui affronte le Portugal. L’ambiance est bonne dans le gite, tandis qu’Anglais, Belges et Français se chambrent dans la bonne humeur.

During that time, the riders who have been selected to participate in a training camp with the French team the week after made a little ride of 85km. During that tide, they recognized the main climbs of the first stage of Ain Bugey Valromey Tour. The ride of the afternoon is optional. Although some riders learned for the last exams of the Bac, 4 brave riders did 55km around the climb of Milles Martyrs. In the evening, everyone is watching the match of the French team against Portuguese team.

La sortie “exceptionnelle” du stage annulée

Le jeudi devait être la journée de notre “sortie exceptionnelle” annuelle du coté de la Haute-Savoie. Mais les conditions météorologiques sont catastrophiques et nous ne prenons pas le risque d’aller en haute-montagne. Nous devons revoir nos plans. L’objectif est désormais d’arriver à faire 4 ou 5h en passant à travers les gouttes. Il faut en effet préparer tant bien que mal les échéances à venir. Ce n’est pas chose simple mais nous nous en sortons bien en prenant la direction du lac de Paladru puis du parc régional des Chambarans. Nous escaladons des petits cols roulants tels que les cols de Parmenie et du Achard au dessus de Tullins. Les coureurs prennent quelques averses mais la bonne humeur collective leur permet de rester motivés. Mais une dernière averse, à proximité de Voiron, a raison d’eux. Nous décidons de rentrer. La majorité du groupe finit bien mouillé avec 4h et 125km. Mais 4 coureurs rallongent du coté des Avenières et du Parc de Walibi pour atteindre 5h et 155km.

On Thursday, the goal was to make an “exceptional” ride in Haute-Savoie but the weather is incertain. We decided to change to try to avoid the rain towards Paladru lake the regional parc of Chambarons where we climbed the climbs of Parmenie and Achard above Tullins. They took some roads under the rain but the rain is very strong near Voiron so we decided to come back to the house after 4h and 125km. 4 brave riders decided to ride more with 5 hours and 155 km.

Une fin de stage en comité réduit

Le vendredi, bien que le soleil soit de retour, nous maintenons le programme initial car quelques coureurs courent dès le lendemain. Après une séance de mobilisation articulaire collective, nous effectuons 1h45 et 60km sur le plat avec les vélos de contre-la-montre. Cette fois-ci, nous prenons la direction de la plaine de l’Ain. Les coureurs apprécient les changements de décors, d’un jour à l’autre, que nous permet en effet la localisation de ce gite. Ils profitent par conséquent de cette sortie toute plate pour prendre un peu de vitesse en effectuant des relais tournants et en travaillant leur posture en position CLM. Le vendredi après-midi, une bonne partie du groupe quitte le camp d’entrainement. Seuls 4 coureurs restent pour la journée du samedi en comité réduit.

On Friday, even if the sun is back, we decide to keep the initial plan because some riders are racing on Saturday. After a joint mobility sessions, we did 1h45 with 60km on flat roads with the TT bike. We went to the plain of Ain. Riders like the changing of landscapes. They worked their position on their bike. On the afternoon, several riders are leaving. Only 4 riders remain for the Saturday ride.

Reconnaissance de la dernière étape de l’Ain Bugey Valromey Tour

Le samedi, le stage se termine enfin sous le soleil. Après avoir reconnu les 15 derniers kilomètres de la première étape de l’Ain Bugey Valromey Tour en voiture, les coureurs reconnaissent, sur le vélo, la dernière étape en intégralité. Au programme, 100km et près de 2000m de dénivelé positif. L’étape est certes, très difficile, mais elle est magnifique. Nous croisons de nombreux cyclosportifs qui participent en effet à une épreuve autour du Grand Colombier. Nous rencontrons Rémi Lelandais, ancien coureur de la structure, qui effectuera les 25 derniers kilomètres avec notre groupe. Après un pique-nique improvisé sur le stade de biathlon de Plan d’Hotonnes, nous prenons la direction de la gare de Lyon Part Dieu où sont déposés les derniers coureurs présents au stage.

On Saturday, the training camp ends with a sunny day. We recognize the last 15 kilometers of the first stage of Ain Bugey Valromey Tour in the car. After, the riders recognized the entire last stage : 100km avec 2000m of elevation gain. The stage will be very hard but very beautiful. We met Rémi Lelandais, a former rider of the team, who rode the last 25 kilometers with the riders.

Dès jeudi 01, nos coureurs seront au départ de l’épreuve montagneuse Bizkaiko Itzulia, une épreuve nationale courue au Pays Basque. L’équipe enchainera ensuite avec les épreuves de l’Ain Bugey Valromey Tour et de Menen Kemmel Menen en Belgique la semaine suivante. Ce stage a permis de préparer au mieux ces prochaines compétitions estivales. La saison est désormais bien lancée !

Riders will discover from Thursday Bizkaiko Itzulia, a Spanish stage race in Pays Basque. The team will take the start after of Ain Bugey Valromey Tour and Menen Kemmel Menen in Belgium. Let’s really start the season !