Maximilian Cushway 5ème de Menen – Menen

De retour des Flandres après 3 jours passés au milieu des monts et des pavés. Dimanche dernier se tenait la Classique Juniors Menen – Menen, habituellement connue sous le nom de Menen-Kemmel-Menen mais qui sera cette année sur un circuit tout plat, et sans Kemmelberg, en raison des conditions sanitaires. Côté coureurs, Maximilian Cushway, Estevan Delaunay, Benjamin Peatfield, Mathias Sanlaville et Yanis Seguin sont du voyage. David Giraud, directeur sportif sur l’épreuve, nous raconte le déroulement de la course.

Un Menen – Menen mouvementé

Sur cette classique Menen – Menen, 11 tours, parfaitement plats de 12,5km, sont à parcourir. Le circuit est sinueux. Les 3 derniers kilomètres, notamment, sont composés de 9 virages en angle droit. De plus, autre difficultée, un tiers du circuit est composé de routes en plaques de béton, chose très habituelle en Belgique. Un peloton fort de 150 coureurs juniors de nationalité, belge et hollandaise principalement, est au départ. Heureusement, bien que le temps soit nuageux, la route est parfaitement sèche.

La première heure de course est très rapide. 44km sont parcourus. Les nombreuses attaques ne donnent rien. Les échappés ne parviennent jamais à prendre plus de 15″ d’avance. La course est très nerveuse et nos coureurs, actifs aux avants postes, sont à l’abri des nombreuses chutes. A la mi-course, Estevan prend un coup de 3 coureurs. C’est la première échappée intéressante de la journée.

L’avance monte à 30″ mais ils sont trop peu nombreux. Le peloton réagit après un tour puis rentre sans difficulté. Les échappées deviennent plus intéressantes après la 2ème heure. Mais nombreuses d’entre elles sont revus rapidement alors que l’écart monte parfois à 30″. C’est après 2h30 de course que l’échappée décisive se forme. 13 coureurs s’extirpent en 2 temps du peloton. Maximilian Cushway est notre seul représentant. Le peloton garde l’échappée en ligne de mire durant un tour avant de se relever à 1 tour de l’arrivée. La gagne est devant.

Dans le final, l’entente reste plutôt bonne et le groupe roule trop vite pour que quiconque ne parvienne à s’extirper. Maximilian réalise un bon sprint mais insuffisant pour l’emporter. Il décroche une belle 5ème place. C’est un résultat plus qu’encourageant pour notre J1, quand on connaît la particularité de ce type de courses belges. Derrière, quelques petits groupes s’extirpent du peloton. Benjamin règle le sien pour la 16ème place. Yanis, 30ème, Mathias, 38ème, et Estevan, 83ème, terminent tous dans le peloton amaigri à 80 unités.

Découvrir les résultats de Menen – Menen

Le Tour des Flandres

Nous avons également profité de ce déplacement pour faire découvrir la particularité des parcours belges à nos 5 coureurs présents. En effet, en raison de nombreuses annulations et reports, certains J2 n’avaient pas encore couru en Belgique, et les J1 découvraient puisque c’était la première classique de la saison 2021.

Le premier jour, nous reconnaissons le final du Tour des Flandres. Au programme, une petite dizaine de “Berg” dont, entre autres, les célèbres Koppenberg et Vieux Quaremont. Nous profitons de ces tours de roues pour tester les pressions de nos pneus tubeless en 28. 

Gand Wevelgem

Le 2ème jour c’est le final de Gand Welvegem que nous effectuons. Les coureurs franchissent 5-6 monts dont le Kemmelberg des 2 côtés avant de quitter le parcours de la célèbre classique flandrienne pour se diriger vers la reconnaissance du circuit de la course qui les attend le lendemain.

La prochaine échéance pour l’équipe, sera le Tour d’Autriche qui précédera d’une semaine le Championnat de France Junior. On a déjà hâte d’y être.