Léo Bisiaux a le Valromey en tête

Direction l’Auvergne aujourd’hui avec la découverte de Léo Bisiaux, l’une des recrues pour la saison 2022. Licencié au Vélo Club Riomois, il pratique le cyclisme sur route depuis l’âge de 6 ans. Et le cyclo-cross depuis la catégorie minime. Mais Léo ne s’arrête pas au cyclisme puisqu’il pratique de temps en temps, en loisir, du duathlon, du snowboard et du VTT de descente. 

La structure dans son parcours de progression

Léo a vu le projet AG2R CITROËN U19 TEAM comme une évidence en vue de sa progression dans le cyclisme. Il se confie. « L’équipe me donne la possibilité d’être accompagné par des personnes compétentes et d’avoir un suivi sportif. » En plus du suivi, il pense également aux différents événements tout au long de l’année. « L’équipe me permettra de partager des stages et des courses avec les coureurs issus de différentes formations ». L’objectif à court terme est de « prendre beaucoup d’expérience avant les années espoir et de progresser ». Mais il y aussi des objectifs humains en « vivant des moments forts avec l’équipe ».  Et à long (ou moyen terme), Léo pense aux professionnels. « L’objectif sera de continuer ma progression pour gagner une course chez les professionnels, » raconte-t-il. 

Alors, même s’il apprécie d’autres sports, c’est le cyclisme qui a le plus conquit Léo. « Pour moi, faire du vélo, c’est prendre du plaisir à l’entrainement et pouvoir se confronter aux autres et à moi-même. » confie-t-il. Et il adore la compétition. « En course, j’adore attaquer et dès qu’un raidar se profile, je me transcende. » Et si on lui parle de courses chez les juniors, il nous cite l’Ain Bugey Valromey Tour, même si les difficultés sont loin de ressembler à des raidars. « C’est ma course préférée chez les juniors car il y beaucoup de bosses et qu’elle se dispute en étapes. » La performance de l’équipe et la victoire collective de Romain Grégoire l’a surement influencé dans ce choix… 

Christopher Froome comme modèle pour Léo Bisiaux

Cette attirance pour les courses difficiles va main dans la main avec ses qualités. « J’ai plutôt un profil de grimpeur » confie-t-il. A l’image de Christopher Froome, son coureur préféré. « Je l’aime bien pour sa régularité et sa manière de monter les cols. » Son rêve serait alors de faire comme lui, c’est-à-dire de « gagner des courses en World Tour ». Mais avant cela, Léo Bisiaux s’est illustré dans ses années cadets à plusieurs reprises. Il a terminé 3ème lors de la finale de la Coupe de France sur route et 10ème sur la finale de la coupe de France en cyclo-cross.

Ce qui le motive par-dessus tout à s’entrainer, c’est « de pouvoir se défouler, se surpasser et l’esprit d’équipe qu’il y a avec les copains », confie-t-il. Et pour arriver à accomplir ses rêves, Léo a été bien accompagné par ses différents clubs. Il a commencé le vélo à Montluçon-Montmarault avec Thierry Michaud comme éducateur. Il est maintenant licencié au Vélo Club Riomois dirigé par Fred Champion et Léo est ravi. « Nous sommes une bonne équipe de copains, et je progresse bien ». On lui souhaite de continuer sa progression !