Kuurne Bruxelles Kuurne : tout de suite dans le grand bain !

Ouverture de la saison junior 2022 avec l’épreuve très prisée du début de saison, Kuurne Bruxelles Kuurne, petite soeur de l’épreuve professionnelle qui se court le même jour. Au programme, des monts et des pavés sur 123 km et 946 m de dénivelé.

Des monts à plus en finir. Avec notamment le Mont de l’Enclus, le Knokteberg, la côte de Trieu…. les coureurs auront de quoi faire avant d’aborder le circuit final à parcourir deux fois.

Retrouvez le parcours complet ici

Téléchargez le fichier GPX ici

Lien vers le site de l’organisateur ici

« Ne pas se faire piéger et rester vigilant »

Sur un parcours piégeux, il faudra bien être placé et rester vigilant. C’est ce que feront probablement tous les juniors alignés sur cette épreuve, dont le palmarès est impressionnant.

Alexandre Pacot, directeur sportif : Nous sommes très heureux d’ajouter Kuurne Bruxelles Kuurne a notre calendrier cette année. C’est la première course « classique » pour les juniors de l’année avec plusieurs secteurs pavés et des monts. Le parcours est exigeant tant physiquement que techniquement. C’est sera une belle entrée en matière.

L’équipe est composé de deux juniors 1 et des 3 juniors 2 : Mathéo Barusseau et Matys Grisel sont les deux juniors 1ère année qui seront au départ. Ils vont être lancé dans le vif du sujet. Même si ce sera une course de découverte, chacun aura un rôle précis. Ils sont en bonne forme, ils auront leur chance pour performer. Léandre Lozouet, Noa Isidore seront des coureurs sur qui nous nous appuierons. Ils ont l’expérience de ce type de course. Ils sauront exploiter leur qualité sur ce parcours exigeant. Niels Michotte va découvrir les courses classiques, cela devrait lui convenir. Tout comme ses coéquipiers il devrait être à l’aise sur ce type de parcours. »

Tous les ingrédients sont réunis pour rendre la course très rapide et nerveuse. Les coureurs devront être à 100% physiquement et mentalement. Il n’y aura pas de moment de répits. La météo aura un rôle important sur le déroulement de la course. Nous nous projetons sur une arrivée au sprint.

Alexandre Pacot

Pour Niels Michotte , « la première course de la saison sera la première page d’un nouveau chapitre, celui de la saison 2022. C’est l’opportunité de montrer ce qu’on a dans le ventre et qu’on n’est pas venu pour rigoler. On essayera d’avoir le plus de coureurs à l’avant que possible et jouer en collectif pour viser les premières places. » Côté ambition personnelle : « pour cette course, je vise un top 10. Je veux jouer les premiers rôles dans le final de la course et profiter de mes points forts. »

« Je pense que cette course va être très nerveuse, le placement sera encore plus important que d’habitude avec l’enchaînement des monts à passer. Pour moi la course va se jouer dans cet enchaînement de monts où ça va bagarrer fort » raconte Noa Isidore, qui aura le rôle de capitaine de route.

Léandre Lozouet ne va pas par quatre chemins : « Gagner, on a une bonne équipe et on s’entend tous très bien, ça serait super de commencer en beauté. » Ses ambitions : « Tout faire pour que l’équipe gagne, si je suis dans une échappée au bout ça serait de gagner personnellement, si sprint massif emmener Niels sur un nuage pour qu’il aille lever les bras »

Mathéo Barusseau fait ses débuts chez les juniors : « Je pense que les objectifs de l’équipe sont déjà de commencer la saison dans de bonnes conditions, montrer le maillot, montrer que nous sommes là. Débuter sur une classique belge n’est pas des moindres, forcément l’équipe est attendue. Mes objectifs sur cette première course de la saison est d’appliquer les consignes des coachs, prendre des repères, expérience et du plaisir. Ce serra une première pour moi, ma 1ere course UCI alors je m’attends à souffrir, mais cela me motive encore plus ! »
En quelques mots : « Collectif, parce que c’est en équipe que l’on réalisera les plus belles choses, Excitation, c’est la première course UCI, à l’étranger et en junior, et puis il y a aussi de l’appréhension forcément, mais hâte d’en découdre »

L’objectif est de rester groupé le plus longtemps possible et puis forcément de gagner cette course en équipe

Matys Grisel
L'équipe AG2R CITROEN au départ de Kuurne Brussels Kuurne 2022

Classement de l’épreuve 2022 :

Réactions d’après course :

Noa Isidore : “Nous avons fait une très belle course d’équipe. On a su placer deux coureurs dans le groupe de tête dans le final. C’était une course usante, ça roulait très vite tout le temps (41km/h de moyenne). Un peu juste dans le final mais on fait 2 Top 10 Mathéo Barusseau et moi. La saison est lancée.”

Mathéo Barusseau : « C’était dur. J’ai trouvé le niveau très élevé. On a couru en équipe, j’ai apprécié les soutiens et les encouragements des J2 (Noa Isidore, Léandre Lozouet et Niels Michotte). Je me suis retrouvé dans le groupe de tête dans le final avec Noa. J’étais cuit. Mais qu’est ce que c’était génial avec tout ce monde au bord des routes dans les monts. J’ai trop aimé l’ambiance des Flandres. Un beau début de saison chez les juniors avec une 8e place. »

Alexandre Pacot, directeur sportif : Une course très satisfaisante car tous les coureurs ont été acteur de la course en restant groupé et uni. Ils ont été lucide dans l’enchainement des monts et ce malgré la forte tension au sein du peloton. Les gars ont bien manoeuvré, et signent 2 top 10 avec Mathéo et Noa, sortis dans les 30 derniers km. 

Même si il n’y a pas de coureurs sur le podium, cela valide la préparation hivernale et le stage foncier d’il y a 10 jours en Espagne. La saison est bien lancée et est pleine de promesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.