E3 Saxo Bank Classic : La plus dure des Flandriennes

Rendez-vous en Belgique ce samedi pour l’E3 Saxo Bank Classic 2022. La plus dure des Flandriennes de la saison. 120,3 kilomètres et 1 110 mètres de dénivelé positif sont au programme de la 6ème édition. Plusieurs côtes seront gravies par les coureurs, le Kamemelkbeekstraat, le Kapelberg, le Paterberg et bien d’autres…

Les équipes au départ :

D’importantes équipes seront alignées sur la ligne de départ ce 30 avril 2022 en Belgique. Une seule équipe nationale partira aux cotés des autres équipes. Retrouvez la liste des coureurs engagés ici. Au vu de ses performances depuis le début de saison, Vlad Vanmechelen est le grand favori. Il faudra également compter sur Niels Michotte qui courra sous le maillot de son club UC DIPPACH.

Notre équipe présente au départ :

4 nationalités seront alignées dans notre équipe lors de cette épreuve. Cormac Nisbet découvrira les courses flandriennes, il se projettera tôt sur la course. Alexandre Binggeli est en forme depuis Paris-Roubaix, il devrait être à l’aise sur ce type de parcours en aidant les leaders de l’équipe. August revient d’un stage en Italie, il sera lui aussi à l’aise sur cette course et aura le même rôle qu’Alexandre Binggeli. Léandre Lozouet sera le leader de l’équipe après ses dernières prestations. Illan sera une pièce maîtresse de l’équipe malgré sa faible expérience, ce type d’effort lui convient bien. Noa Isidore connaît les routes, il aime ce genre de parcours. Il dirigera l’équipe tout en essayant des choses à l’avant.

Les interviews d’avant course :

Ce devrait être une course rapide. Un groupe de favoris devrait revenir sur l’échappée pour se disputer la victoire. L’adversité sera importante, et peu de course font concurrence à l’E3 Saxo Bank Classic.

Alexandre Pacot

Noa Isidore : Notre objectif est de gagner, comme à chaque course à laquelle nous participons. Cette course est un objectif personnel, je souhaite lever les bras. Les coureurs les plus forts vont sortir dans les enchaînements des monts, il faudra être opportuniste et essayer de courir intelligemment.

Illan Barhoumi : Notre objectif est de courir collectivement pour espérer un bon résultat et continuer la dynamique de Paris-Roubaix. Je vais en profiter pour prendre encore de l’expérience sur les courses internationales, et si possible viser un bon résultat. Ce sera ma première course avec l’équipe et j’ai hâte ! La difficulté des monts pavés va décider de la sélection, pour pouvoir faire un bon résultat, il faudra bien être placé à l’entrée de ceux-ci.

Cormac Nisbet : Nous avons beaucoup de motivation après la performance de Paris-Roubaix pour gagner de nouveau. J’ai hâte de courir sur les pavés pour la première fois sur une course aussi prestigieuse. J’aiderai au maximum nos leaders. Le vent sera tout autant un élément important que les monts pavés.

Alexandre Binggeli : Nous pouvons mettre quelqu’un sur le podium si nous arrivons à travailler collectivement. J’ai pour objectif d’aider les leaders dans les monts pavés en faisant partie des meilleurs dans ceux-ci. Si il y a une échappée, elle ne devrait pas réussir à prendre beaucoup d’avance, les meilleurs s’expliqueront dans les derniers monts.

August Birk Hundt : Nous venons pour gagner. Nous avons une bonne équipe et nous voulons poursuivre le succès de Paris-Roubaix. J’ai pour objectif de prendre de l’expérience tout en suivant les instructions des coachs pour, espérons-le, remporter la victoire. Le parcours est difficile avec les différents monts, ce sera une course rapide et fatigante. 

Léandre Lozouet : Nous avons le niveau pour gagner ou viser le podium. J’espère que la course se jouera à la pédale et qu’il y aura des attaques dès le début de l’enchainement des monts pour arriver en comité réduit à l’arrivée. Je suis déterminé ! Ce sera l’une de mes dernières classiques de mes années juniors et j’ai à cœur de bien courir ce week-end.

Le résumé :

Les 50 premiers kilomètres sont dépourvus de difficultés. Cette partie est parcourue rapidement. Une échappée parvient à prendre quelques secondes avant le premier enchaînement de difficultés de la course – Côte de Trieu, Hotondberg. Au pied de la côte de Trieu, Cormac Nisbet chute malheureusement alors qu’il devait dynamiter la course à ce moment-là. Il ne parviendra pas à réintégrer le peloton. Lors de ce premier enchaînement, l’échappée est reprise. Malgré de nombreuses attaques le peloton avance groupé et gravi le Kortekeer rapidement. Une première sélection se fait dans le StationBerg. Malheureusement, August Birk Hundt en fait les frais suite à un problème mécanique. A l’approche de l’enchaînement KapelBerg, Paterberg et Vieux Quaremont. Ilian, Noa, Léandre et Alexandre se replacent en tête de peloton. Lors de l’ultime descente avant le Paterberg, nos coureurs se positionnent en tête de peloton et impriment le rythme. Dans le Paterberg, emmené par Ilian, ils se livrent à 100% pour s’échapper. Un groupe de 15 coureurs est alors projeté à l’avant de course. Dans le vieux Quaremont un second groupe parvient à revenir à l’avant, nous comptons alors 40 coureurs dans le premier peloton. Le peloton continu sa progression à vive allure et avale le dernier secteur pavé rapidement. La dernière difficulté, le Tiegemberg donne l’opportunité aux dernières attaques. Noa Isidore parvient à s’extraire du peloton mais il sera repris dans la descente. Nos coureurs sont remuants en tête de peloton voulant éviter une arrivée massive. A 15km de l’arrivée, Ilian trouve l’ouverture et s’échappe avec le danois Alfred Grenaae et le champion d’Océanie Oscar Chamberlain. Derrière, Noa, Alexandre et Léandre font le travail d’équipe en bloquant toutes les tentatives d’attaque. Ilian est victime de ses efforts antérieurs et souffre de crampes. Il ne peut pas sprinter et prend une belle 3ème place. Léandre bien placé par Noa prend la 7ème place. Ilian obtient par la même occasion le prix des Monts. Le résultat est satisfaisant pour toute l’équipe. Les coureurs ont su travailler ensemble pour trouver l’ouverture et décrocher un nouveau podium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.